Fil actualités Développement durable

11/12/2015

Partager :
Partager sur LinkedIn

La CASDEN Banque Populaire et le Crédit Coopératif s’engagent pour la transition énergétique

A l’occasion de la COP21, la CASDEN Banque Populaire et le Crédit Coopératif affirment leur engagement en faveur de la transition énergétique citoyenne aux côtés de grandes entreprises de l'économie sociale et solidaire.

Les entreprises de l'ESS veulent apporter au débat leur choix d’un autre modèle de société, en rendant publics les engagements concrets qu’elles prennent pour une transition énergétique plus citoyenne. En tant que banques coopératives, la CASDEN Banque Populaire et le Crédit Coopératif ont souhaité s’associer à cette démarche initiée par le Labo de l’ESS, think tank de l'économie sociale et solidaire présidé par Hugues Sibille.

Avec cinq autres grandes entreprises de l'ESS (Chorum, Coop de France, Groupe UP, MAIF, MGEN), la CASDEN et le Crédit Coopératif s’engagent sur trois axes : la mise en place de la transition énergétique dans leurs organisations ; la mobilisation du secteur de la finance pour développer la transition énergétique; l’incitation des sociétaires et collaborateurs à devenir acteurs de la transition énergétique.

"La CASDEN Banque Populaire prend aujourd’hui, aux côtés d’autres entreprises de l’ESS, des engagements en faveur de la transition énergétique citoyenne. Ces engagements s’inscrivent dans le long terme et seront renforcés dans les années qui viennent", a précisé Pierre Desvergnes, président de la CASDEN Banque Populaire. Et Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif, d’ajouter : "Le Crédit Coopératif s’engage depuis près de 10 ans en accompagnant ses clients et sociétaires, acteurs de l’ESS, dans leur propre transition énergétique. Nous confirmons aujourd’hui cet engagement en marquant notre volonté d’agir ensemble pour la planète."

Crédit Coopératif : Un accord avec la BEI
Dans le prolongement de cet engagement, le Crédit Coopératif a signé avec la Banque Européenne d’investissement (BEI), un nouvel accord visant à soutenir l’investissement en faveur de l’efficacité énergétique. La BEI a en effet choisi la France et le Crédit Coopératif pour mettre en oeuvre son instrument de financement privé pour l’efficacité énergétique (Private Finance For Energy Efficiency – PF4EE).

Grâce à cet accord, le Crédit Coopératif va être en mesure d’accorder 75 millions d’euros de prêts supplémentaires aux entreprises ou associations oeuvrant en faveur de l’efficacité énergétique. Il bénéficiera également d’un mécanisme d’atténuation des risques et de l’expertise technique et financière des consultants spécialisés de la BEI.

"Cet accord permettra d’agir concrètement pour l’environnement dans les territoires, de participer à la mise en place d’une économie décarbonée aux côtés de nos clients", indique Jean-Louis Bancel.