Actus et Communiqués de Presse

11/12/2013

Partager :
Partager sur LinkedIn

Stève Gentili nommé président du conseil de surveillance de BPCE

Le conseil de surveillance de BPCE du 11 décembre 2013 a procédé à la nomination, en tant que président, de Stève Gentili en remplacement d’Yves Toublanc, qui est nommé vice-président. Ces nominations prendront effet le 1er janvier 2014 et s’inscrivent dans les règles de gouvernance définies lors de la création de BPCE le 31 juillet 2009. La durée des mandats de Stève Gentili et d’Yves Toublanc prendra fin lors du renouvellement complet du conseil de surveillance de BPCE mi-2015

Stève Gentili, 64 ans, est président du conseil d’administration de la Bred Banque Populaire depuis 2004. Il est par ailleurs vice-président du conseil de surveillance de BPCE. Titulaire d’une licence en informatique et gestion, et diplômé du Collège des sciences sociales et économiques, Stève Gentili a débuté sa carrière au Ministère de l’Économie et des Finances. Il a été jusqu’en 2004 dirigeant d’une importante société du secteur agroalimentaire. Outre sa bonne connaissance des échanges internationaux, Stève Gentili apporte au conseil d’administration de Natixis son expérience en matière de direction de banques. Il est également expert des relations entre la France et les pays francophones en qualité de président de l’organisation économique du sommet des chefs d’état francophones.

Yves Toublanc, 67 ans, est devenu membre du conseil d'orientation et de surveillance de la Caisse d'Epargne des Alpes en 1993. En avril 2003, il en devient Président. En 2007, il est nommé Président du conseil d'orientation et de surveillance de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, entreprise née de la fusion de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes Lyon et de la Caisse d’Epargne des Alpes.
Yves Toublanc a commencé sa carrière en 1972 dans le groupe Saint-Gobain en exerçant des responsabilités dans les domaines informatique, contrôle de gestion et direction financière. Il a également,  au sein de ce groupe, géré et redressé des filiales. A partir de 1982, il intègre le groupe Poliet au sein duquel, pendant 12 ans, il exercera la présidence de la Société Bollon Point P à Chambéry. En 1994, il a repris et géré des entreprises dans le secteur de la transformation du carton qui ont été cédées en 2001. En 2002, il a créé « Châtel Participations », société qu'il préside jusqu’en 2011 et dont la vocation est de prendre des participations dans des sociétés industrielles.