Actus et Communiqués de Presse

06/05/2015

Partager :
Partager sur LinkedIn

Evolution du dispositif en Outre-Mer au sein du Groupe BPCE

Cette opération, dont le projet avait été annoncé le 1er octobre 2014, a été approuvée par le Conseil de surveillance de BPCE, le Conseil d’orientation et de surveillance de la CEPAC et le Conseil d’administration de BPCE IOM. Sa réalisation, soumise à l’accord des autorités de tutelle, devrait intervenir dans le courant du second semestre 2015.

Dans le cadre de cette opération, BPCE IOM cédera également à la CEPAC un portefeuille de crédits relatif à des financements concernant l’Outre-Mer zone euro.

Alain Lacroix, président du directoire de la CEPAC, a déclaré "Après la réalisation de cette opération, nous avons l’ambition de fusionner en 2016 la Banque de la Réunion, la Banque des Antilles Françaises et la Banque de Saint-Pierre-et-Miquelon au sein de la CEPAC, afin de les intégrer à un grand établissement coopératif durablement au contact des territoires et de leur donner les moyens de leur développement".

Pour Philippe Garsuault, directeur général de BPCE IOM, "Le redressement de nos trois banques ces dernières années leur permet aujourd’hui de rejoindre la CEPAC. Pour BPCE IOM, la priorité est maintenant d’accélérer le développement de la banque de proximité à l’international et la transformation digitale de son réseau en Afrique et dans le Pacifique".

François Pérol, président du directoire du Groupe BPCE, conclut "Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique Grandir Autrement, permettra de structurer la présence du Groupe en Outre-Mer zone euro autour de ses deux grands réseaux : les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne".