Actus et Communiqués de Presse

04/08/2015

Partager :
Partager sur LinkedIn

Publication du Crédit Foncier : la nouvelle France des régions

CFF_Région Bretagne
Huitième fiche régionale du Crédit Foncier : focus sur la région Bretagne

Depuis le16 juin et jusqu'au 8 septembre 2015, le Crédit Foncier publie chaque mardi une étude relative aux caractéristiques immobilières des treize nouvelles régions qui verront le jour en janvier 2016

L’analyse des marchés immobiliers régionaux a été réalisée par les experts du Crédit Foncier, tandis que les données économiques ont été élaborées par le Cabinet Asterès.

Cette semaine le Focus du Crédit Foncier est consacré à la région Bretagne.

La Bretagne a connu une croissance économique supérieure à la moyenne nationale de l’après-guerre au début des années 2000. Jusqu’à la crise économique de 2007, le PIB breton a continué d’augmenter plus rapidement que le PIB national mais l’écart s’est restreint. Depuis 2007, la tendance s’est inversée : le rattrapage économique est terminé. La construction et l’industrie automobile souffrent depuis le début de la crise. Entre 2007 et 2012, la croissance économique annuelle régionale était de 0,6% (contre 1,3% au niveau national).

Un faible taux de chômage, une forte représentation de l’emploi industriel et agricole

La Bretagne a le taux de chômage régional le plus faible, à 8,8%, à égalité avec l’Ile-de-France, Auvergne - Rhône-Alpes et les Pays de la Loire. La part de l’emploi industriel, agricole et de la construction s’élève à 25% contre 21% au niveau national. Les gains de productivité dans l’industrie et l’agriculture impliquent un recul de l’emploi dans ces secteurs. Les créations de postes se situent dans la santé, l’action sociale et les services de proximité. La Bretagne est la région où les inégalités de revenus sont les moins fortes et où le taux de pauvreté est le plus faible.

Chiffres clés la région issue Bretagne :

  • 4 départements
  • 87 milliards d’euros de PIB (4,2 % du total national)
  • 3 millions d’habitants (5 % de la population française)
  • 1,8 millions de logements (5 % du parc national)
  • 72 % de maisons individuelles (versus 56 % en France)
  • 67 % de propriétaires (versus 59 % en France)

Découvrez l’intégralité de l’étude