Actus et Communiqués de Presse

18/02/2014

Partager :
Partager sur LinkedIn

La Banque Populaire Côte d’Azur a invité la Coface à informer les entreprises monégasques sur les risques à l’export

BPCAZ_coface
La Banque Populaire Côte d’Azur, qui possède trois agences à Monaco, et la Chambre de Développement Économique monégasque ont organisé le 11 février, dans le Salon Bellevue du Café de Paris, une conférence intitulée "Risque Pays : analyse et opportunités des entreprises".

Une centaine d’entrepreneurs de Monaco et de nombreux institutionnels sont venus assister à l’intervention de Julien Marcilly, économiste de la Coface*, pour découvrir les tendances majeures de l’économie mondiale et leur impact sur les entreprises.

Dans son discours d’introduction, le Président de la CDE Michel Dotta a évoqué deux des outils Coface qui sont référents pour les chefs d’entreprises évoluant sur les marchés étrangers : le colloque Risque Pays qui se déroule chaque année à Paris et dont la 18ème édition a réuni fin janvier plus d’un millier d’acteurs économiques, et le "Guide Risque Pays" qui publie les différentes notations Coface pour l’année.

Les participants ont à la fois pu découvrir le bilan de ce très récent colloque et recevoir le Guide Risque Pays en fin de conférence.

Ce qui en ressort principalement est un rééquilibrage des risques au niveau mondial, avec deux grandes tendances qui se dessinent :

  • Dans les pays avancés, les risques sont orientés à la baisse, soutenus par une croissance qui se dynamise aux Etats-Unis, une reprise qui s’amorce dans la zone euro et une croissance qui se confirme au Japon.
  • Dans les pays émergents, les risques sont quant à eux en hausse avec un rythme de croissance inférieur à la moyenne de la période 2000/2011. Ces taux demeurent toutefois soutenus comparativement aux pays avancés.

L’évaluation du risque par pays était bien sûr au cœur de l’intérêt des participants, en fonction de leurs zones export. De nombreux pays ont été évoqués, et notamment Singapour, où la CDE prévoit une mission économique début novembre 2014.

Rappelons que les entrepreneurs de Monaco sont majoritairement tournés vers l’international. Le seul secteur  "commerce de gros" représente 8,3% du PIB de la Principauté, et un chiffre d’affaires de plus 6,5 milliards d’euros.

*Filiale de BPCE, la Coface est l’un des grands spécialistes mondiaux de l’assurance-crédit